Lille est la deuxième ville française à proposer le métro 4G internet

Lille est devenue la deuxième ville de France à proposer la connexion Internet mobile 4G sur son réseau de transport métro.

lille

Du réseau 4G dans le métro lillois

Depuis hier (28 août), la ligne 1 de la MEL (Métropole Européenne de Lille) offre Internet aux passagers de ses 18 gares, les premiers rapports suggérant qu’elle fonctionne bien jusqu’ici.

L’objectif de la ville est de relier l’ensemble du réseau d’ici fin 2019, qui comprendra les 37 stations de la ligne 2 et deux stations de métro sur l’axe du tramway.

Le système a été installé par la compagnie de téléphone Orange (Nord de France), en collaboration avec trois autres opérateurs : Free, Bouygues et SFR.

Au total, chaque opérateur a contribué à hauteur de 2,5 millions d’euros au projet pour un montant total de 10 millions d’euros, chacun promettant également que la connexion sera de la même qualité pour chaque passager, quel que soit le réseau téléphonique utilisé.

Olivier Mast, directeur d’Orange Nord de France, a déclaré : « Il n’y a rien de plus frustrant que d’être coupé au milieu d’une conversation en entrant dans le métro, ou de ne pas pouvoir charger ses courriels pendant son trajet. C’est un besoin réel, surtout quand tout le monde est connecté maintenant. C’est la vie aujourd’hui. »

Une connexion suffisamment rapide pour utiliser Netflix !

Selon un journaliste de News Source 20 Minutes, qui a testé lui-même la connexion pendant environ une demi-heure, la vitesse Internet offerte est suffisamment rapide pour diffuser des films en continu via des services tels que Netflix, télécharger des morceaux de musique, regarder des vidéos sur des sites d’information, répondre aux e-mails et envoyer des messages texte.

Cependant, il n’est pas clair comment cela pourrait être affecté aux heures de pointe, lorsque les trains sont pleins et que tout le monde essaie de se connecter.

211 000 trajets par jour sur le métro lillois

Les passagers de la ligne 1 du métro lillois effectuent 211 000 trajets par jour, selon Gilles Fargier, directeur du réseau Transpole.

M. Fargier a dit : « C’est très attendu par les passagers, qui se demanderont pourquoi il n’était pas disponible plus tôt. Nous rendrons le temps des transports publics utile, en donnant aux gens le confort de rester connectés. Ce petit geste est très important. »

Lille n’est ainsi que la deuxième ville de France à proposer l’option d’un réseau de métro en transport en commun, après Toulouse. La ville d’Occitanie a raccordé son réseau de métro en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *